Lune Rouge

Terminal Damage : Episode 7

Par : Cyril Conforti , Lionel Allorge

Sommaire => Français => Cinéma => Terminal Damage


Voici la septième et dernière partie du film Terminal Damage :

Le septième épisode de Terminal Damage est disponible en ligne, au format DivX, ici : TD07divx.avi (58 640 ko). Une version moins comprimée mais plus lourde est disponible ici : TD07divx2.avi (179 320 ko).

td09.jpg

Cet épisode correspond au septième et dernière quart d’heure du film.

Pour obtenir un lecteur DivX, visitez le site : http://www.divx.com/


Cinq ans de travail compliqué discontinu et quelques semaines pour l’ensemble, tout simplement. C’est le dernier épisode de Terminal Damage.

Dans tous le film, la partie Usine a été la plus difficile a mettre en place. Contrairement a Army technology qui ne comptait qu’une pièce et un fond bleu. L’usine comptait, une partie réelle tourner près de Romorantin et le reste sur fond vert (qui allait posé beaucoup de problème à moi et aux différents truquistes) avec une usine à construire pièce par pièce. On a séparé l’usine en trois partie pour la 3D :
-  la pièce de fabrication
-  la partie "cerveau"
-  la partie "Fonderie" Le début a été tourné dans une véritable usine, il a fallu créer une transition entre ces deux mondes, on a donc salit certains murs et le sol avec les textures utilisés pour l’usine 3D. Cette usine qui, après la première modélisation ne pouvait être rendu tellement elle était lourde. Arrivé en novembre 2005 sur les effets spéciaux, après un long moment d’absence, beaucoup de parties avaient été détouré et incruster. Il restait donc les parties "cerveau" et "fonderie" à faire ainsi que des plans "machines". Le fond vert a été une épreuve lourde pour tous les truquistes, détails estomper, cheveux de David effacés. Avec lionel, on s’était rendu compte que les mouvement des amchines étaient assez statiques et qu’on ne se rendait pas bien compte de la taille de l’usine. O a donc rajouté des scènes avec des gros plans d’attaque de machine et aussi un long plan montrant la "tour de fabrication". La partie cerveau a été fait dans l’esprit "hébergeur", autrement dit, beaucoup de ventilateur, peu de lumière afon de garder une ambiance froide, c’est aussi pour ça que le "cerveau" est abrité dans une coque. La machine est en fait le robot qui tombe dans la vidéo que regarde Eric dans le premier épisode de TD et aussi le robot de la salle de montage. La disparition d’Eric dans la machine temporelle a été décidé au dernier moment, on avait pas trop d’idée j’ai donc favorisé le bain de lumière. Le petit robot qu’abat naly s’appelle Pika, il s’agit d’un gimmick ^^. Autrement dit un robot construit que pour une seule séquence. La séquence de la fonderie, dans le scénario de départ, je devais jouer face à Marc, un acteur qui finalement n’a pas pu être disponible nous avons donc improviser. Nous avons pris une des scènes de Florent sur fond vert et nous l’avons ajouter à ma scène. Le reste est un savant jeu de montage. pour ma mort, on avait prévu une fin alternative qui finalement n’a pas été choisi, une aspiration dans un flux d’énergie. Lionel voulait des animations plus flides pour la scène du moyen Age avec les robots. Nous avons donc travaillé les animations avec plus d’intéraction avec la vidéo de fond ce qui donne une animation pour baron plus réactive et plus intéressante. Ce qui est dommage c’est que Lionel a gardé le dernier plan de Baron entier...Je l’avais pas fini !!!!!!! L’autre point qu’on a souhaité améliorer, les mouvements de caméra, vous avez plus de traveling ou de pano par exemple ans la scène ou David et Naly découvre le cerveau ou encore quand le vaisseau arrive au dessus de l’usine. Ce vaisseau est un clin d’oeil à "Independance Day", j’ai refait le mouvement de caméra, ajouté des nuages. LE rendu 3d a été fait sous Mental Ray afin d’ajouté des détails au vaisseau. Il a fallu relier deux PC en réseau pour un total de 14h pour dix secondes de séquence. Dernière scène, la rencontre, on a beaucoup hésité sur ce qu’on allait faire, des extraterrestres ? Des humains ? Un maquillage ? De la 3D ? C’est au dernier moment que fût décidé le design "bébé". J’ai modélisé un visage et appliqué une texture "peau". Ensuite j’ai projeté le visage d’un nourrison un peu nettoyer. pour changer des teintes habituelles, j’ai privilégié les teintes chairs, rouges pour doner un sentiment de malaise.

Et voilà, Terminal Damage est fini. Drôle d’aventure, riche en enseignement. Et retenez cette leçon : On peut faire un long métrage même pour des amateurs.

merci encore @ vous tous

Participez !

Nous cherchons de l'aide pour les activités de l'association.
Pour plus d'infos cliquez ici !

Pour nous contacter, envoyez un courriel au webmestre. Copyright ©
Lune Rouge