Lune Rouge

Les impacts de balles

Par : Lionel Allorge

Sommaire => Français => Cinéma => SFX - Effets spéciaux

Comment imiter les impacts de balles ?

Pour réaliser des tirs avec des armes à feu factices, voir notre page : Les armes à feu factices.

Impact de balle dans un mur :

Il existe globalement 3 solutions :

La solution des pros si les murs sont modifiable : Le mur est percé à l’avance de trous dans lesquels sont placés des petits explosifs ("squib" qui signifie pétard en anglais) puis le tout est refermé avec du plâtre par exemple. Enfin le mûr est décoré selon se scénario. Le moment voulu, un contact électrique fait partir la charge et creuse un trou dans le mur. Comme il y a souvent plusieurs impacts, les différents fils électriques venant des "squibs" sont reliés à une console. Cette console est composée d’une série de tiges de contact. Lors du tournage, un assistant se place devant la console avec une tige de métal conducteur et passe plus ou moins rapidement cette tige sur la série de contacts de manière à faire partir les explosions en série.

La solution des pros dans un environnement réel : Ils utilisent un marqueur de paint pall pour envoyer sur le mur, avec de l’air comprimé, une petite capsule de plastique contenant de la poudre spéciale qui va détoner à l’impact et va laisser une trace noire sur le mur.

La solution virtuelle : On ajoute après coup à l’image un faux impact dans un logiciel de montage ou d’effets spéciaux type Premiere, After Effects, Combustion...

La solution virtuelle est largement la moins dangereuse.

Quand au pétard avec une méche, c’est dangereux et difficile à maitriser. Je ne vous le conseille pas.

Impact de balle sur un être humain :

Les pros font le montage suivant : une plaque de métal, un petit explosif électrique (squib), une pochette en plastique contenant du faux sang. Le tout fixé sur l’acteur, sous ses vètements, et déclenché à distance le moment voulu.

Mais ce montage est réservé à des pros ayant une formation spéciale à cause de l’explosif qui pourrait blesser gravement l’acteur s’il est mal employé. Le mieux pour un amateur est alors de faire passer un tuyau genre durite sous les vêtements de l’acteur et d’y injecter du faux sang avec une seringue ce qui va créer une tache de sang au bout du tuyau. L’acteur porte alors la main à l’endroit de la tache pour cacher le fait que le vêtement est intact.

On pourra aussi réaliser le montage avec un pétard à mèche à condition de le faire sur un mannequin et non sur un acteur et de filmer en gros plan la déchirure du vêtement.

L’autre solution, qui est aussi la moins risquée, c’est de fabriquer un système à base d’air comprimé. Ce lien détaille la méthode. C’est en anglais mais avec beaucoup de photos : Blood and Bullets


A vous de jouer !

Vous pouvez vous aussi présenter vos oeuvres dans nos pages. Envoyez-nous votre texte ou bien de une à trois photos par oeuvre (par e-mail ou par la poste). Nous la présenterons gratuitement aussi longtemps que possible. Seules conditions : vous devez être l'auteur de l'oeuvre et celle-ci doit avoir un rapport avec le Fantastique, la Science Fiction ou l'Horreur. Voir notre adresse dans la page Contacts

Pour nous contacter, envoyez un courriel au webmestre. Copyright ©
Lune Rouge