Lune Rouge

Hologramme à la Star Wars

Par : Julien "Xizor" Wetterwald

Sommaire => Français => Cinéma => SFX - Effets spéciaux

SOMMAIRE

1. Introduction
2. Matériel
3. Hologrammes dans Starwars
4. Etape 1 : Supprimer le fond bleu
5. Etape 2 : Fusionner le sujet et les interférences
6. Etape 3 : Ajuster les couleurs
7. Etape 4 : Image fantôme
8. Conclusion

1. Introduction

 Ce tutorial qui vous aidera à créer des hologrammes sur vos vidéos est basé principalement sur la technique que Crew of Two a utilisé pour leur célèbre fan film Duality et a été rédigé par Xizor.

 Les avis divergeront sur la qualité du résultat, j’en suis convaincu. Le problème vient des films orginaux, car les hologrammes ne sont jamais pareils ! Certains sont plus transparants que d’autres, certains ont une lueur externe, certains ont des distortions. Malgré cela je pense que ce tutorial produit la base nécessaire, et que par la suite, en jouant un peu avec les différents filtres et paramètres, libre à vous d’en modifier l’aspect.

 La vidéo que j’ai utilisé n’était pas du tout prévue pour un tutorial, donc ne vous posez pas trop de questions sur mon "costume" (bah oui j’avais un t-shirt bleu et c’est pas idéal pour la tournage sur fond bleu... enfin bref passons).

Voilà ce que nous avons avant : debut.avi (Codec DivX 5.0 [2.14MB])

Et ce que nous aurons après
resultat.avi (Codec DivX 5.0 [ 1MB])

[Sommaire]

2. Matériel

 Pour réaliser ce tutorial, vous aurez besoin de ceci :

  • Une vidéo de votre sujet sur fond bleu ou vert (utilisez celle ci-dessus si vous n’en avez pas à disposition)
  • L’indispensable logiciel de Adobe : After Effects (basé sur la version 5.0, je ne suis pas au courant des compatibilités)
  • Cette vidéo (les interférences) de 1.2 MB dont vous aurez besoin plus tard (créée par Crew of Two)
  • Vous devez aussi connaître les bases de After Effects (comment importer une vidéo, comme créer une nouvelle composition, etc.). Si ce n’est pas le cas, rapportez-vous au manuel fourni avec le logiciel.

[Sommaire]

3. Hologrammes dans Starwars

 Malgré les différences citées plus haut, les hologrammes dans Starwars ont plusieurs points communs : Ils sont bleus, ils subissent une sorte de distortion vidéo, et sont semi-transparants.

 Nous allons essayez de recréer cela dans les quatres étapes qui suivent.

[Sommaire]

4. Etape 1 : Supprimer le fond bleu

 Si vous êtes famillié avec ce problème, sachez simplement que vous aurez besoin à l’étape 2 d’une séquence avec une alpha channel. Pour ceux qui ne savent pas comment faire, suivez les instructions ci-dessous.

  • Créer un nouveau projet dans Adobe After Effets (Fichier / Créer / Nouveau Projet)
  • Créer une nouvelle composition (Composition / Nouvelle composition) (sélectionner la résolution de votre vidéo)
  • importez votre séquence dans une nouvelle composition Fichier / Importer / Fichier, sélectionner votre fichier vidéo
  • Glisser la vidéo importée dans la composition
  • Puis utilisez l’effet dans le menu Effet / Masquage / Masquage par plage de couleurs.
Maintenant, nous allons pouvoir séléctionner les zones de bleu que nous voulons supprimer.
A l’aide de la petite pipette que l’on trouve dans la fenêtre Effets, il faut cliquer sur la reproduction de la séquence à l’endroit où nous pensons qu’il y a le bleu qui se répète le plus sur l’image.
Maintenant avec la pipette accompagnée d’un signe +, cliquez, toujours sur la petite reproduction noir/blanc, là où le bleu n’est pas parti. Après un peu de travail vous devriez obtenir quelque chose ressemblant à ceci.

S’il reste un peu de bleu au tour de votre sujet ce n’est pas grave, car de toute façon l’hologramme sera bleu à la fin.

Ce qu’il faut faire maintenant c’est exporter cette vidéo avec une alpha channel. Qu’est-ce que c’est ? En fait cela conserve la transparance de la vidéo. Dans notre cas, le bleu que nous avons supprimé restera transparant. Pour ce faire, allez dans le menu Compostion et cliquez sur Ajouter à la file d’attente de rendu.
Cette fenêtre devrait apparaître.

Double cliquez Non destructif, et modifiez les paramètres suivants.

 Format : QuickTime
 Options de format :
 Compression : Sans
 Qualité : Optimale
 Couches : RVB + Alpha
 Couleur : Prémultipliée (cache)

Constatez par vous-même avec l’image ci-contre.

Maintenant validez, et cliquez sur Desination : Non encore spécifiée pour définir le nom du fichier que vous voulez sauver.

Quand c’est fait, cliquez sur Rendu. Une sonnerie vous avertira quand ce sera fini.

[Sommaire]

5. Etape 2 : Fusionner le sujet et les interférences

  • Fermer le projet en cours et créer en un nouveau (Fichier / Créer / Nouveau Projet)
  • Créer une composition (Composition / Nouvelle composition). Vérifier bien que la résolution indiquée correpond bien à celle de votre fichier d’origine.
  • Importez la vidéo que vous venez de créer ainsi que la vidéo avec des interferances que vous avez téléchargé plus haut et qu’une image (ou une vidéo) d’arrière plan de votre choix (pour ma part j’ai choisi une photo du set de Naboo prise lors du tournage d’Episode 1) (Fichier / Importer / Fichier)
Glissez les dans la fenêtre de montage (en bas) et placez-les bien dans l’ordre suivant :
En bas de la fenêtre Montage, vous devriez voir un bouton Options / Modes. Cliquez dessus. Maintenant, séléctionnez Alpha "nom_de_votre_video.mov" dans le menu déroulant de la colonne TrkMat, à la ligne de la vidéo avec les interférences, comme le montre l’image ci-contre.
Vous devriez obtenir ceci :
Maintenant il va falloir rendre à nouveau la couche avec votre sujet visible (le processus TrkMat l’a automatiquement caché). Pour ce faire cliquez sur le petit oeil tout à gauche.
Il va falloir modifier l’opacité de ces deux couches. Donnez 50% à la couche de votre sujet et 30% à celle des interférences. Il se peut que vous devriez modifier ces paramètres dans certaines de vos scènes, c’est surtout une question de goût.
Avant de passer à l’étape suivante il va falloir exporter à nouveau le résultat, mais sans l’image de fond (cachez-la en cliquant sur le petit oeil). Utilisez les même paramètres que plus haut. Une fois le rendu terminé, réimportez la vidéo dans la composition et cachez les deux couches avec lesquelles nous avons travaillé tout au long de cette étape.

Le résultat est le même, l’important c’est que le sujet et les interférences ne forment plus qu’une couche.

[Sommaire]

6. Etape 3 : Ajuster les couleurs

 Cette étape est totalement "free style". Cependant il est bon de connaître quelques trucs.

Premièrement appliquez une Saturation (Effet / Réglage / Teinte/Saturation) et diminuez la Saturation globale à -100.
Cela va supprimer tout les couleurs à votre image, vous permettant ainsi de la recoloriser totalement à l’aide de la balance des couleurs (Effet / Réglage / Balance des couleurs).
Vous pouvez aussi augmenter la luminosité en utilisant le menu Effet / Réglage / Luminosité/Contraste...

Maintenant que vous avez ajusté les couleurs, nous pouvons passez aux distortions.

[Sommaire]

7. Etape 4 : Image fantôme

 Nous allons créer une image fantôme. Qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’une duplication de l’image, généralement d’une opacité inférieure, ne se trouvant pas excatement au même endroit. Elle nous donne une certaine impression de flou.

Pour ce faire dupliquons notre couche (Ctrl+D).

Baissez l’opacité de cette nouvelle couche à 30%, et à l’aide du curseur déplacez-la légèrement.

 Maintenant nous allons utiliser quelque chose que nous n’avons pas encore utilisé dans ce tutorial mais avec laquelle vous êtes peut-être déjà familier si vous utilisez After Effects pour créer vos sabrelasers. Il s’agit, vous l’avez deviné, des images clés.
 Il s’agit de "moments" auxquels vous attribuez telle ou telle information, et entre lesquels After Effects composera de lui-même ce qu’il manque.
 Par exemple, on peut immaginer que l’on donne à un moment A une opacité de 30%, et à un moment B une opacité de 70%. Entre ces deux moments After Effects donnera à la couche toutes les valeurs comprises entre 30 et 70%.

Pour activer les images clés, il faut cliquer sur le petit chronomètre qui se trouve à droite du paramètre qui nous intéresse (l’opacité, dans l’image ci-contre).
Tout en nous déplaçant dans la ligne du temps, on modifie la valeur de l’opacité de la couche. Chaque fois que nous la modifions, un petit losange apparait. Il nous confirme qu’une image clé a bien été créé.

 Faisons de même avec la positon de la couche. Cliquez sur le petit chronomètre à droite du paramètre et procèdez de la même façon.

 Maintenant libre à vous d’ajouter d’autres effets. Personnellement je n’ai pas encore trouvé la technique permettant de réaliser de belles distortions.

[Sommaire]

8. Conclusion

 C’est terminé, votre hologramme est créé ! Il ne vous reste plus qu’à exporter la vidéo (plus besoin de couche alpha), de la recompresser avec le programme de votre choix (nous avons travaillé sans compression lors de ce tutorial et vous avez peut-être constaté que la taille de la vidéo augmente considérablement).

 Il ne vous reste plus que qu’à la montrer à vos amis  smiley

[Sommaire]

Textes et images : Copyright Xizor 2002.


A vous de jouer !

Vous pouvez vous aussi présenter vos oeuvres dans nos pages. Envoyez-nous votre texte ou bien de une à trois photos par oeuvre (par e-mail ou par la poste). Nous la présenterons gratuitement aussi longtemps que possible. Seules conditions : vous devez être l'auteur de l'oeuvre et celle-ci doit avoir un rapport avec le Fantastique, la Science Fiction ou l'Horreur. Voir notre adresse dans la page Contacts

Pour nous contacter, envoyez un courriel au webmestre. Copyright ©
Lune Rouge