Lune Rouge

Le fond bleu ou vert

Par : Lionel Allorge

Sommaire => Français => Cinéma => SFX - Effets spéciaux

Cet article est remplacé par une version plus récente : Le tournage sur fond bleu ou vert.
bs04.jpg Pour incruster vos personnages dans des décors virtuels.

Les pros utilisent de la peinture spécialisé avec un ton précis. (Voir les sites : http://www.rosco.com et http://cf.play.com/play/holoset/)

La teinte exacte n’est pas très importante du moment qu’elle n’est pas présente sur l’acteur où sinon cela devient l’homme invisible !
On utilise en général un fond bleu ou vert. Le bleu parce qu’il est éloigné des tons chair de la peau humaine. Le vert est utilisé surtout en vidéo car les capteurs CCD des caméras vidéo sont réputés plus sensibles au vert. Sur certains films, un fond rouge vif fut utilisé par exemple pour le tournage de la maquette de l’avion du film Air Force One.

Au début, on utilisait un grand drap bleu tendu sur une poutre mais les plis du drap formaient de nombreuses teintes de bleu qu’il était ensuite difficile d’enlever. Sinon, pour des petits objets, une simple feuille de carton d’une couleur bien uniforme devrait faire l’affaire.
Actuellement, nous travaillons avec un fond vert pomme peint sur un mur avec de la peinture acrilique. Nous avons également un fond bleu que nous fixons sur un cadre en métal pour le transporter dans différents endroits mais surtout en extérieur.

Impossible d’utiliser une bache en plastique car elle brille et les reflets sur le plastique ne seront pas éliminés. Il faut impérativement un fond mat.

Voici la référence d’un papier bleu utilisé par les photographes comme fond qui nous a été transmit par Marc Barillère :
Papier : Colorama Display (Colorama doit etre la marque)
Couleur : Chroma Blue (n°11)
Taille : 11m X 2,72
Prix : env. : 80 Euros

Le secret, c’est surtout l’eclairage du fond qui doit être bien uniforme et sans ombre et aussi l’eclairage du sujet qui ne doit pas recevoir de reflets vert ou bleu venant du fond sinon son contour va disparaitre lors de l’incrustation créant une sorte de halo. Voir notre fiche sur L’éclairage

La caméra doit être aussi sensible que possible et avoir une bonne définition. Plus le capteur CCD à de pixels, mieux c’est. De même une caméra 3 CCD donnera également de meilleurs résultats. Les essais fait par le Caméra Club de l’Université d’Orsay montre que contrairement à ce que l’on pourrait penser, les résultats sont meilleurs avec un bon caméscope Hi8 qu’avec un caméscope DV à cause de la compression d’un facteur 5 utilisé dans la norme DV. En vidéo, on préfèra donc une caméra analogique, une BETA si possible. L’idéal, lorsqu’on travaille dans un studio étant de numériser directement la sortie de la caméra en la branchant sur la carte d’acquisition de l’ordinateur, ce qui évite le passage par la bande magnétique. Les caméras chimique n’ont évidement pas ce problème puisque toutes les couleurs sont correctement enregistrées sur le film. On fera toutefois attention lors de la numérisation du film que la compression numérique soit la moins forte possible.

bs01.jpg Vue du haut d’une instalation de fond bleu.

1) le fond bleu aussi plat et uniforme que possible.

2) une rangée de spots pour éclairer le fond bleu de manière uniforme.

3) l’acteur assez loin du fond bleu pour limiter les reflets.

4) une seconde rangée de spots pour éclairer l’acteur.

5) La caméra.

bs02.jpg Même vue de profile.

(Je sais que l’acteur est tout jaune !

Inutile de me le rappeler !)

bs03.jpg Vue de la caméra :

On apperçoit ici les ombres qui se forment sur le fond bleu.

Il faut les limiter au maximun grâce à la première rangée de spots.

En effet, plus il y aura d’ombres, plus l’élimination du fond bleu sera difficile.

fond1.jpg Exemple de fond virtuel.

Ici une photo en gros plan d’un crépis.

bs04.jpg Résultat final calculé dans Adobe Première 5.1.

Le personnage semble se trouver devant un mur qui n’existe pas.

On peut aussi faire l’inverse, à savoir ajouter un décors sur une scène avec l’acteur ou bien encore mixer les deux techniques. Voir notre fiche : Les peintures sur verre (matte painting)

 

Les images 3D ont été réalisées avec le logiciel Animation Master 2000. (Voir : http://www.hash.com)

Il ne vous reste plus qu’à développer d’autres applications de ce procédé, selon vos propres besoins.


A vous de jouer !

Vous pouvez vous aussi présenter vos oeuvres dans nos pages. Envoyez-nous votre texte ou bien de une à trois photos par oeuvre (par e-mail ou par la poste). Nous la présenterons gratuitement aussi longtemps que possible. Seules conditions : vous devez être l'auteur de l'oeuvre et celle-ci doit avoir un rapport avec le Fantastique, la Science Fiction ou l'Horreur. Voir notre adresse dans la page Contacts

Pour nous contacter, envoyez un courriel au webmestre. Copyright ©
Lune Rouge