Lune Rouge

Les flammes

Par : Lionel Allorge

Sommaire => Français => Cinéma => SFX - Effets spéciaux

smiley ATTENTION : technique très dangereuse !

Mettre le feu !

Enfin, virtuellement !


Faire apparaître des flammes dans une scène est très dangereux pour les techniciens comme pour les acteurs !

Les professionnels utilisent en générale des rampes à gaz pour simuler des flammes de grandes taille. Il s’agit de tubes en métal creux avec des petits trous régulièrement espacés. Ces tubes sont soudées les uns aux autres et reliés à une bouteille de gaz. Ces tubes sont cachés par exemple dans le sol, ou au bord des fenêtres d’une maison dont on veut simuler l’incendie. On ouvre le gaz qui se répand dans les tubes qui peuvent alors être allumés, créant un feu contrôlable et surtout que les techniciens peuvent couper en quelques secondes en cas de problème. Toutefois, ce système est complexe à mettre en oeuvre, assez cher et surtout reste dangereux puisque les acteurs, cascadeurs ou techniciens sont entourées de vraies flammes et que l’on doit manipuler du gaz !

Bref, tout cela reste l’apanage des professionnels. Pour les amateurs et grâce au montage vidéo sur ordinateur, on peut aujourd’hui manipuler des flammes virtuellement, avec un risque moindre.

Une solution peut être de générer des flammes virtuelles grâce à un logiciel de création d’images de synthèse. Ainsi les flammes restent entièrement virtuelles et donc sans risque. Malheureusement, les flammes virtuelles ne sont pas encore parfaitement au point (en tout cas sur les logiciels grand public) et leur coté artificiel peut ruiner un effet.

Voici une technique intermédiaire qui consiste à filmer de vraies flammes dans des conditions de risque minimum, puis d’incruster ces flammes dans une scène filmée séparément.

smiley Les dangers :

1) Le danger principal vient de l’utilisation de produits inflammables. Plusieurs d’entre-eux s’enflamment très facilement. Ils génèrent des flammes fortes et puissantes. L’énergie dégagée étant très forte, il y a de grands risques de brûlures. On prendra donc toutes les précautions nécessaires pour ne pas se brûler et pour ne pas propager le feux.

-  Il est conseiller de porter des gants anti-chaleur, jamais de gants en plastique !

-  Ne pas respirer les produits ni leurs vapeurs. Travaillez toujours en extérieur. N’hésitez pas à vous munir d’un masque respiratoire.

-  Ne pas avaler les produits ! Attention aux yeux ! Il peut être utile de porter des lunettes de protection.

-  Ayez un extincteur à porté de la main. Attention, un jet d’eau n’est pas suffisant car les hydrocarbures flottent sur l’eau. Il faut un extincteur à poudre. De petits modèles sont en vente au rayon voiture des supermarchés, mais d’expérience, ils sont souvent insuffisants.

On trouvera un endroit ou l’on ne risque pas de mettre le feu a quelque chose. Donc une surface de béton ou de goudron relativement large. Par exemple, un parking, une allée de garage, une terrasse, etc...

Une bonne idée peut-être d’attendre la fin d’une pluie pour agir. Ainsi on est sur que la végétation alentour est bien humide et ne risque pas de prendre feu !

On prendra : 1) une planche de bois mélaminé que l’on posera sur deux tréteaux. Cela permet de filmer les flammes a bonne hauteur.

2) des barquettes pour congélation en aluminium. En effet, les produits vont laisser des traces de brûlé qui nous obligerons à jeter ces barquettes après usage. Pas question d’utiliser un plat venant de la cuisine !

3) un morceau de ficelle ou une bougie pour enflammer le produit à distance.

4) un des produits inflammables en vente au supermarché :

L’alcool à brûler donne des flammes petites et peu visibles dans les tons bleu. S’enflamme très facilement.

L’acétone donne des flammes assez grandes. S’enflamme très facilement.

L’essence donne des flammes grandes et plutôt jaunes. S’enflamme très facilement.

Le pétrole et le white-spirit donnent des flammes grandes et plutôt jaunes. S’enflamment très difficilement. Il faut utiliser un des autres produits pour les enflammer. Cela peut être une bonne sécurité. On peut verser du pétrole dans une ou plusieurs barquettes sans risque de voir le tout prendre feu. On ajoute alors un peu d’essence et l’on enflamme le tout avec une bougie.

Les flammes les plus intéressantes sont souvent obtenues avec l’essence ou le pétrole.

On commence par placer la caméra sur un pied et assez éloignée de la table. En effet les flammes peuvent, sous l’effet du vent partir dans toutes les directions. On utilisera donc le zoom pour filmer les flammes de près sans risque pour la caméra.

On verse alors dans la barquette un fond du produit choisit. ATTENTION : quelques cuillères à café de ces produits est en général suffisant pour produire une bonne minute de flamme ! Il est inutile et très dangereux de vouloir mettre beaucoup de produit !

Ensuite mettez le produit à l’abri loin de la table. Faites toujours un essai préalable avec un tout petit peu de produit pour bien vérifier son effet.

Voici l’effet filmé de jour : Un fond de pétrole + un peu d’essence.

Le même effet filmé de nuit pour obtenir un fond bien noir.

Notez la variation de couleurs de la flamme en l’espace de quelques dizaines de secondes !

Pour obtenir des flammes de couleurs différentes, on peut prendre l’alcool à brûler et lui ajouter des produits chimiques. On place un lit de coton hydrophile au fond de la barquette. Le colorant devra être réduit en poudre très fine et saupoudré sur le coton. On y verse alors l’alcool à bruler et l’on enflamme.

Exemples de couleurs :

-  Alun de potassium : Mauve

-  Chlorure de calcium : Orange

-  Chlorure de sodium (Sel de cuisine) : Jaune

-  Ferricyanure de potassium : Bleu

-  Sulfate de cuivre : Vert

Exemple d’utilisation : Les yeux de feu !

Dans cette scène, l’idée était de faire passer le message que le personnage était fasciné par le feu qu’il voyait dans une cheminée devant lui. Impossible de placer de vraies petites flammes devant les yeux de l’acteur. Et a cause des lumières d’éclairage, impossible d’avoir un vrai reflet dans les yeux. Une seule solution : l’incrustation virtuelle des flammes.

Image de base :

Le visage de l’acteur en gros plan. Un spot de couleur jaune ou orange peut être utilisé pour simuler les reflets des flammes sur le visage. Sinon, on peut encore modifier la colorimétrie de l’image pour lui donner une teinte orangée.

Image à incruster :

Les flammes d’un feu de bois filmées dans une cheminée. Attention si vous utilisez un camescope à ne pas laisser l’autofocus en marche car il va constamment essayer de modifier sa mise au point pour suivre les flammes et vous n’aurez que des flammes floues !

En utilisant un logiciel de montage vidéo évolué, on place deux copies réduites de l’image des flammes devant les yeux de l’acteur.
Exemple pratique avec Adobe Première 5.1 sur PC :

On place sur la piste 1A : le visage de l’acteur.

On place sur les pistes 2 et 3 : les flammes dans la cheminée.

Avec le bouton droit de la souris, on sélectionne le menu contextuel pour les pistes 2 et 3 : Vidéo/Transparence

On sélectionne le type de Transparence sur Chrominance. Avec la pipette, on clic sur une des parties noir de l’image.

On règle les paramètres pour que le noir disparaisse de l’image témoin.

Avec le bouton droit de la souris, on sélectionne le menu contextuel pour les pistes 2 et 3 : Vidéo/Trajectoire

On place la flamme sur les yeux, au même endroit du début à la fin de la séquence si l’acteur est resté bien immobile.

On règle le zoom pour réduire la flamme à la taille de l’oeil.

Il ne vous reste plus qu’à développer d’autres applications de ce procédé, selon vos propres besoins.


A vous de jouer !

Vous pouvez vous aussi présenter vos oeuvres dans nos pages. Envoyez-nous votre texte ou bien de une à trois photos par oeuvre (par e-mail ou par la poste). Nous la présenterons gratuitement aussi longtemps que possible. Seules conditions : vous devez être l'auteur de l'oeuvre et celle-ci doit avoir un rapport avec le Fantastique, la Science Fiction ou l'Horreur. Voir notre adresse dans la page Contacts

Pour nous contacter, envoyez un courriel au webmestre. Copyright ©
Lune Rouge