Lune Rouge

Le dummy (le mannequin)

Par : Lionel Allorge

Sommaire => Français => Cinéma => SFX - Effets spéciaux

dummy.jpg Le souffre-douleur des effets spéciaux !


Le dummy ou mannequin en anglais est un accessoire indispensable dès qu’il s’agit de faire subir à l’écran des outrages à un acteur alors qu’il est impossible de les infliger à un véritable être humain.

Les exemples abondent : personne jetée du haut d’un immeuble ou d’un pont, personne renversée par une voiture, se faisant rouler dessus par un camion, personne se faisant coupée la tête, personne obligée de regarder le Télé-achat (aucun acteur digne de ce nom ne peut accepter de faire cela !) etc...

Dans tous ces cas, il faut un mannequin assez ressemblant pour donner l’illusion de la silhouette d’un être humain pendant un bref instant. Or les mannequins du commerce que l’on trouve dans les vitrines des magasins sont très cher dès qu’ils sont ressemblants. De plus, ils sont souvent dur, donc impossible d’y enfoncer quelque chose ou d’en enlever un morceau. Si on les lance de haut ou que l’on roule dessus : on les casse !

Il faut donc envisager de construire son propre dummy.

Ce n’est pas très dur : il faut sacrifier un survêtement complet et se procurer quelques barres de métal à la fois souple pour pouvoir les tordre à la main mais aussi qui puissent rester en place un fois tordue : les fers à béton sont en général trop dur et le gros fil de fer trop mous (voir par exemple Weber métaux à Paris).

Avec les barres, on confectionne l’armature :

-  Une barre pour l’axe principal qui passera dans le torse et simulera la colonne vertébrale

-  Sur celle-ci on vient entourer le milieu de deux grandes barres qui feront les bras et les jambes.

Vous couperez plus tard ce qui est en trop avec une scie à métaux.

Enfilez sur cette armature le survêtement. Fermez les fermetures éclair s’il y en a et collez-les à la colle forte.

On coud avec un fil fort chaque bas de jambe autour de l’armature ainsi que chaque manche et que le cou. On remplit alors le survêtement au niveau de la ceinture avec des flocons de mousse pour rembourrer les coussins. Il faut en mettre beaucoup pour que le dummy garde sa forme au cours du temps. On coud alors le bas de la veste avec le haut du pantalon en les faisant se recouvrir pour que la couture soit bien étanche.

Votre dummy est près : il ne reste plus qu’a l’habiller avec les vêtements de l’acteur qu’il représente.

Pour la tête et les mains, cela dépend du degré de détail souhaité. Si l’on filme de loin, des gants remplie de mousse pourrons simuler les mains, une cagoule avec les trous cousus et remplie de mousse, coiffée d’une perruque fera la tête.

Si l’on veut filmer d’assez près, il faudra alors réaliser des moulages de la main et du visage de l’acteur puis en tirer des copies en latex que l’on remplira de mousse.

Il ne vous reste plus qu’à développer d’autres applications de ce procédé, selon vos propres besoins.


Voici la réalisation de Archibald :

archibald1.jpg

archibald2.jpg

archibald3.jpg


A vous de jouer !

Vous pouvez vous aussi présenter vos oeuvres dans nos pages. Envoyez-nous votre texte ou bien de une à trois photos par oeuvre (par e-mail ou par la poste). Nous la présenterons gratuitement aussi longtemps que possible. Seules conditions : vous devez être l'auteur de l'oeuvre et celle-ci doit avoir un rapport avec le Fantastique, la Science Fiction ou l'Horreur. Voir notre adresse dans la page Contacts

Pour nous contacter, envoyez un courriel au webmestre. Copyright ©
Lune Rouge