Lune Rouge

Dispositif anti-vent pour micro

Par : Frédéric BOURDON , Lionel Allorge

Sommaire => Français => Cinéma => SFX - Effets spéciaux

Avec un micro traditionnel, la prise de son en extérieur s’avère souvent mauvaise.
Le vent vient heurter la membrane du micro lequel recrache un vrombissement désagréable et le son se coupe hachurant ainsi les dialogues de vos acteurs. C’est franchement pénible !

La solution consiste donc à laisser s’approcher le moins de vent possible près du micro tout en gardant un bon son.

Lorsque l’on équipe le micro d’une bonnette (capuchon de mousse) il est vrai que l’on observe une petite différence, le vent est moins fort mais il reste toujours désagréable. La raison est la suivante : le vent vient heurter la bonnette qui est placée sur le micro ce qui crée un choc vibratoire que seul le micro détecte, ce dernier le traduit alors en vrombissement et sature le son.

La solution consiste à isoler la bonnette du micro afin que ce dernier ne subisse pas l’onde de choc vibratoire.
La bonnette joue son rôle de filtre et l’air contenu entre la bonnette et le micro n’est pas perturbé. Ce principe est connu des professionnels et dont le matériel, qui coûte une fortune, peut être bricolé avec trois fois rien et avec une qualité exceptionnelle. Je l’ai testé en pleine tempête et cela fonctionne du tonnerre !

sons01.jpg 1) Avec quatre grandes tiges et quatre petites en bois ou en fer, construire les arrêtes d’une sorte de quadrilatère.

NB : On appellera cette forme la structure pour la suite du montage.

sons02.jpg 2) Fixer des élastiques puissants en diagonale sur les grandes tiges afin de former des croix. Six élastiques devraient suffire.
sons03.jpg 3) Passer le micro dans les croix élastiques, il devrait bien tenir et ne pas toucher les tiges sur les côtés. De cette façon, il est totalement désolidarisé de la structure.

On enfile sur la structure une bonnette confectionnée par vous-même (comme une chaussette de foot) faite dans une matière qui filtre bien comme la laine, le mohair. Evidement, c’est mieux si elle est épaisse.

sons04.jpg 4) Fixer la structure sur une perche. Ce procédé à deux avantages, il coupe le vrombissement du vent et il supprime les bruits de manipulation des mains sur la perche. Bref, un son de pro !

Textes et dessins : © Frédéric BOURDON


A vous de jouer !

Vous pouvez vous aussi présenter vos oeuvres dans nos pages. Envoyez-nous votre texte ou bien de une à trois photos par oeuvre (par e-mail ou par la poste). Nous la présenterons gratuitement aussi longtemps que possible. Seules conditions : vous devez être l'auteur de l'oeuvre et celle-ci doit avoir un rapport avec le Fantastique, la Science Fiction ou l'Horreur. Voir notre adresse dans la page Contacts

Pour nous contacter, envoyez un courriel au webmestre. Copyright ©
Lune Rouge