Lune Rouge

Toma Bru No Erik

Sommaire => Français => Fantastique et S.F. => Galerie d’Art

Présentation des créations de Toma Brü No Erik :

Cliquez sur une image pour l’agrandir :

   

"Tout comme l’avait fait Odilon Redon il y a maintenant plus d’un siècle, après avoir travaillé exclusivement le noir et blanc pendant plusieurs années, j’ai finalement outrageusement succombé à la couleur. Mais ce n’est pas pour autant une couleur sage, propre, disciplinée, mais bien plus une couleur sauvage, aussi folle qu’une coulée de glaise mêlé de sang et de soleil… des concrétions chromatiques vibrant d’un seul élan avec la touche.

Je hais l’arc-en-ciel, il est le symbole ultime de la hiérarchie, tant par sa courbe en plein cintre que par sa vocation carcérale vis à vis des couleurs.
Je veux et prône l’Anarchie chromatique.

On me demande sans cesse quel est le style de ma peinture, mais le style comme son nom l’indique n’a qu’une vocation de soutien, soutenir une médiocrité par une illusion de grandeur. Finalement que soutiennent les colonnes des temples hellénistiques ? Une illusion, une prétention civilisatrice, des foutaises.
Je ne suis pas un peintre Stylophore, et je veux ériger des champs de mégalithiques à perte de vue. Car le mégalithe, lui ne soutient rien, il est aussi pur que l’Archaïsme, il porte le Monde.

A défaut de pouvoir définir ce que je suis, je peux vous tracer une vague esquisse de ce qui pourrait être à mes yeux, l’Artiste absolu. C’est-à-dire, celui qui crée dans l’urgence par nécessité intérieur avec ses tripes et non pas avec et pour son intellect. Je n’aime que ceux qui s’écorchent les genoux et se brûlent les yeux à peindre.
Ainsi, une peinture se fait d’une traite, sans pause et le plus rapidement possible, ce n’est qu’ainsi qu’on ne ment pas, qu’on ne comble pas le vide avec du style. La beauté n’est pas une équation mathématique, c’est la fragilité qui découle de l’authentique. Encore plus la beauté fait mal, sinon c’est du sucre d’orge pour bourgeois.
L’Artiste reste un chaman, un fou furieux, qui transforme, retranscrit les choses, passe l’illusion du réel au filtre des songes. Transcrire des images mentales, des visions… l’Art reste un feu sacré !"

Dans les eaux sans fond
Lorsque j’eu plongé
ce fut un oiseau pourpre
à tête de femme aux yeux percés
qui m’y recueillit
pour me dévorer
sous le regard minéral des géants
qui se prélassaient là paisiblement

vers les fonds sans eau
Lorsque je me suis envolé
ce fut une femme à crête jaune violacée
qui m’y précipita
pour en jouir de peine
et en silence
les vermines digéraient la scène délicatement

Toma Brü No Erik, jeune artiste d’influence symboliste né en dans le nord de la France en 1986.
Mon site : http://www.tbne.vip-blog.com
Mon mail : arttbne@aol.com

Photos et textes © Toma Brü No Erik.


Participez !

Nous cherchons de l'aide pour les activités de l'association.
Pour plus d'infos cliquez ici !

Pour nous contacter, envoyez un courriel au webmestre. Copyright ©
Lune Rouge